Mon installation de Bitnami WP sous linux

Je vous propose le détail de l’installation de wordpress sous « Bitnami »

Aller sur le site de Bitnami, partie WordPress

https://bitnami.com/stack/wordpress

et sélectionnez votre type de distribution dans « local install »
(à droite)

On récupère un gros fichier bitnami-wordpress-4.7.5-0-linux-x64-installer.run (par exemple).
On ouvre un terminal dans lr répertoire qui le contient et on le rend exécutable

 chmod +x bitnami-wordpress-4.7.5-0-linux-x64-installer.run

On lance l’exécution

./bitnami-wordpress-4.7.5-0-linux-x64-installer.run
On est obligé de rester en Anglais, hélàs mais ce n’est pas vraiment grave.

Donc OK et les choses sérieuses commencent.

next
Personnellement, j’ai laissé tout coché.

Varnich est un « proxi  inverse » un reverse proxy joue le rôle d’intermédiaire entre son propre navigateur et le serveur que l’on demande.  Si le contenu interrogé ne contient pas d’élément spécifique à sa propre session utilisateur (des informations comme l’identité, le panier d’achats, des fonctions communautaires liées à son profil), le reverse proxy va stocker le contenu généré par le serveur et le servira directement au prochain utilisateur qui demandera la même ressource.
phpMyAdmin est un interface pour gérer une base de données mysql

L’écran suivant demande où installer l’ensemble et propose un répertoire qu’on peut changer.L’écran suivant nécessite un peu d’attention car il va créer le compte administrateur.Notez bien le mot de passe ! Il sert pour l’administration de wordpress mais aussi pour l’utilisateur root de mysql.

L’écran suivant propose un port différent pour mysql (ce qui évite les conflits avec une autre version sur votre machine). Il  vaut mieux le noter même si on pourra le retrouver dans le panneau de gestion de Bitnami)On passe maintenant à la configuration de wordpress et au titre du Blog; on peut naturellement le mettre en français même si un titre anglais est proposé.

On peut passer la configuration du smtp pour une application locale et de même le déploiement dans le cloud proposé par Bitnami.

A ce moment, le système est pret à être installé et n’attend plus que votre autorisation.On y va et on laisse faire !

A la fin, il propose de démarrer le gestionnaire et d’ouvrir le navigateur sur le port 8080

On clique sur Access WordPress et le blog apparaît.

La gestion de l’ensemble est confiée à manager-linux-x64.run qui se trouve dans le répertoire de l’application (celui défini au début).

Le deuxième onglet est utile pour arrêter ou démarrer les serveurs et modifier éventuellement les ports.