Archives de catégorie : CMS

postgresql sur un ordinateur distant

Voulant utiliser LibreOffice Base sur plusieurs ordinateurs mais la base étant commune, j’ai dû explorer un peu plus loin le fonctionnement de Postgresql

Pour autoriser des clients distants à se connecter, il faut configurer deux fichiers : postgresql.conf et pg_hba.conf. (dans /etc/postgresql/9.5/main ) 9.5 est ma version

Le serveur , le fichier postgresql.conf

 #listen_addresses = ‘localhost’ # what IP address(es) to listen on;
# comma-separated list of addresses;
# defaults to ‘localhost’; use ‘*’ for all

devient, si le serveur est sur 192.168.1.253

listen_addresses = ‘192.168.1.253 ,localhost’   # ou ‘*’  toutes les connexions réseau

Authentification des clients du réseau local (pg_hba.conf) 192.168.1.250/24
dans le fichier pg_hba.conf

# TYPE  DATABASE        USER            ADDRESS                 METHOD

# "local" is for Unix domain socket connections only
local   all             all                                     peer
# IPv4 local connections:
#host    all             all             127.0.0.1/32            md5
# IPV4 réseau 192.168.1.0/24
host    all             all             192.168.1.0/24           md5

PostgreSQL et LibreOffice Base

Ouvrir LibreOffice.org Base

Dans l’Assistant Bases de données:
choisir « Se connecter à une base de données existante »
La prochaine fois on pourra utiliser l’option Ouvrir un fichier de base de données existant.

choisir « postgresql » dans la liste déroulante

Cliquer sur Suivant
Dans la case postgresql, écrire les informations de connexion vers la base de données.

Ex:
hostaddr=127.0.0.1 (version minimaliste mais qui fonctionne )

C’est une chaîne de connexion :
dbname=nom de votre base hostaddr=adresse IP de la base port=5432 user=postgres password=votre mot de passe postgres

  • hostadr correspond à l’adresse IP du serveur Postresql. Si vous êtes en local, localhost correspond en principe à l’adresse 127.0.0.1.
  • dbname doit correspondre exactement au nom de votre base de données
  • port est le port d’écoute de Postgresql. Il apparaît à côté du nom du serveur. Si vous gardez la configuration par défaut il est 5432.
  • Le user et password doivent correspondre à un utilisateur défini dans la base Postgresql. Si vous voulez vous connecter en administrateur, c’est postgres et le mot de passe que vous avez défini lors de l’installation de Postgresql.

Cliquer sur Suivant

La fenêtre de paramétrage de l’utilisateur apparaît:
Entrez le nom de l’utilisateur et cochez mot de passe

tester la connexion et vérifier ainsi que la chaîne de connexion entrée dans la fenêtre précédente fonctionne correctement.
Cliquer sur « Tester la connexion »
Si « Connexion établie », cliquer sur Suivant

Cliquer sur « Terminer »

Enregistrez le fichier qui va contenir la connexion vers la base .Fermer et ré-ouvrir .
Le cas échéant remplir le mot de passe, pour enfin voir la fenêtre de contrôle de la base et  naviguer dans les différents schémas, tables et vues de votre base.

WP Marmite

WP Marmite

Création de site WordPress

vous désirez créer un site avec WordPress ? Le personnaliser ? En savoir plus sur un plugin ? Ne cherchez plus,WP Marmite a pour mission d’aider les débutants, les indépendants ou encore les blogueurs à mettre en place leurs sites, les personnaliser et à les gérer au quotidien comme des pros.

Mon installation de Bitnami WP sous linux

Je vous propose le détail de l’installation de wordpress sous « Bitnami »

Aller sur le site de Bitnami, partie WordPress

https://bitnami.com/stack/wordpress

et sélectionnez votre type de distribution dans « local install »
(à droite)

On récupère un gros fichier bitnami-wordpress-4.7.5-0-linux-x64-installer.run (par exemple).
On ouvre un terminal dans lr répertoire qui le contient et on le rend exécutable Continuer la lecture

installer un CMS en local et en 10 minutes

Installer un CMS n’est pas nécessairement de tout repos et réaliser cela sans perturber le serveur web local déjà en service c’est encore plus chaud. Heureusement
Bitmani (https://bitnami.com/) va nous sauver !

Ce site propose des paquets contenant un serveur apache, le php, mysql et wordpress (et bien d’autres) à installer en local et même en tres local car on a pas besoin d’être administrateur.

Quelques exemples


L’astuce est que l’ensemble utilise d’autres ports; exemple: 8080 pour le web et 3307 pour mysql.

On télécharge un gros fichier que l’on rend exécutable avec un petit chmod, on l’exécute, en anglais,  (notez les ports et les mots de passes )et en fin de compte on a un wordpress qui fonctionne et même phpmyadmin.

On peut aussi utiliser la  session de mysql en mode console même si une autre fonctionne; il suffit de préciser le port et le type connexion.

#demarrer mysql sur le port 3307 pour bitnami
mysql  -u root -p –port=3307 –protocol=TCP

On peut sauvegarder la base sous la forme d’un fichier sql avec

mysqldump  -u root -p --port=3307 --protocol=TCP bitnami_wordpress >bitnami_wordpress.sql

WordPress demande les paramètres de connexion ftp en local

Je viens de rapatrier mon site en local et lors de la mise à jour d’un plugin, il me demande l’adresse de mon serveur FTP.

Bizarrreeu  il n’y en a pas ! En fait le problème vient du propriétaire du répertoire qui doit impérativement être celui défini dans le serveur Apache, en général www-data. Cela peut s'arranger avec

sudo chown -R www-data <répertoire de wordpress>

Je n’ai pas trouvé cela tout seul mais grâce  au Blog de

Mohammed Rhamnia

le serveur Russe de spam des faux commentaires

La méthode devient plus subtile, les textes sont plus variés et et je les soupçonne d’être piqués dans d’autres forums. Toujours est-il que je continue à recevoir des mail demandant l’approbation de ces commentaires.

Par curiosité,  j’ai lancé un whois 188.143.232.32 (adresse du serveur mail qui m’envoie toutes ces cochonneries) et sans surprise, voila une partie de ce que j’obtiens Continuer la lecture

Changement de thème

Firefox possède un outil bien pratique qui permet de voir à quoi ressemble un site sur une tablet ou un smartphone.

voir outls-> Développement web -> vue adaptative.

Là, catastrophe,mon site est illisible !!!. J’ai donc changé de thème  (Twenty  fourteen ) et depuis, cela va beaucoup mieux !

ouf !